mardi 22 novembre 2016

Sur ARTE des chercheurs remettent en question le lien entre le cholestérol et les maladies cardio-vasculaires


La société Française de cardiologie monte au créneau

Suite à la diffusion du film, la Société Française de Cardiologie "ne pouvait rester silencieuse", a-t-elle réagi dans un communiqué qui propose "un rappel historique des faits" tout autre que celui du documentaire. Voici un extrait de ce texte: "Nier le bénéfice des statines et leur impact sur l’espérance de vie, c'est à la fois malhonnête (en niant les faits scientifiques) et dangereux (pour les patients qui de bonne foi arrêteront leur traitement). Nier les progrès thérapeutiques, porter la suspicion sur les médecins, c’est aussi ignorer l’amélioration incontestable du pronostic cardiovasculaire dans notre pays, la France, avec, pour exemple, une chute spectaculaire de 68 % en 15 ans de la mortalité hospitalière après infarctus du myocarde et une baisse de 56% en 28 ans de la mortalité cardiovasculaire."


Le docteur Olivier Descamps dénonce une "théorie du complot"

Nous avons contacté le docteur Olivier Descamps, directeur de la clinique des lipides à l’hôpital de Jolimont (La Louvière) qui s’est dit "choqué" de la diffusion d’un tel documentaire. Il conteste la méthode de la réalisatrice qui consiste à prendre "les plus mauvais éléments de la théorie pour la démolir". Selon lui, le film relèverait de la "théorie du complot": "On a pris des vieux trucs qui créent une espèce de roman, avec une mafia de médecins, de scientifiques et d’industriels tous ligués pour tromper l’humanité… Les gens savent que les médecins ne sont pas des vendus. C’est incroyable d’aller raconter des choses comme ça."

Le docteur Descamps souligne le "modèle très clair" des patients atteints d'hypercholestérolémie familiale, "une maladie qui ne s’exprime que par un taux de cholestérol élevé". Chez eux, les maladies cardiaques surviennent beaucoup plus jeunes. La prescription de statines permet une diminution du risque d'accidents : "Toutes les études prouvent que pour chaque diminution de cholestérol LDL (NDLR : le "mauvais" cholestérol) de 40 milligrammes, le risque d’accidents vasculaire diminue de 20%. C’est incontestable".

Semer le doute chez les patients risquerait de leur faire arrêter leur traitement, les exposant ainsi à un risque accru de maladies cardio-vasculaires. Il évoque l'affaire du Docteur Philippe Even, condamné en mars 2014 à un an d'interdiction d'exercer pour avoir tenu des propos imprudents au sujet des statines dans son ouvrage intitulé "Guide des médicaments utiles, inutiles ou dangereux". Des chercheurs bordelais ont affirmé que ce livre a causé la mort de deux mille patients en Belgique, se souvient-il.


  1. Il poursuit : "On a tendance à considérer que les études scientifiques sont objectives mais quand on regarde la manière dont tout le système est organisé, on réalise que les firmes privées conduisent les essais cliniques pour promouvoir la vente de leurs médicaments." Les bénéfices du régime alimentaire méditerranéen Pour réduire le taux d’infarctus, il ne faudrait pas surveiller son taux de cholestérol mais adopter un mode de vie sain, avec de l’activité physique et un régime alimentaire méditerranéen.
  2. Nier les progrès thérapeutiques, porter la suspicion sur les médecins, c’est aussi ignorer l’amélioration incontestable du pronostic cardiovasculaire dans notre pays, la France, avec, pour exemple, une chute spectaculaire de 68 % en 15 ans de la mortalité hospitalière après infarctus du myocarde et une baisse de 56% en 28 ans de la mortalité cardiovasculaire." Le docteur Olivier Descamps dénonce une "théorie du complot" Nous avons contacté le docteur Olivier Descamps, directeur de la clinique des lipides à l’hôpital de Jolimont (La Louvière) qui s’est dit "choqué" de la diffusion d’un tel documentaire.
  3. Le taux de cholestérol élevé, vraiment mauvais pour la santé? Un docu dénonce un "grand bluff", et INDIGNE de nombreux médecins Le 18 octobre dernier, la chaîne de télévision franco-allemande Arte diffusait un reportage engagé dans lequel des chercheurs remettent en question le lien entre le cholestérol et les maladies cardio-vasculaires.
  4. De nombreux chercheurs dont certains récompensés de prix Nobel (Michael Brown, Joseph Goldstein) méritent plus de respect." Cliquez ici pour lire la lettre envoyée à Arte par l’Association Belge de l’Hypercholestérlémie Familiale Le professeur Christian Brohet, président du Comité scientifique consultatif de la Ligue cardiologique belge et chef du service de cardiologie à l'hôpital universitaire Saint-Luc, s’est adressé à la chaîne culturelle franco-allemande via Facebook, pour dénoncer un "reportage tout à fait déséquilibré" (voir sa publication ci-dessous) et dangereux.
  5. En plateau, le docteur Ulrich Laufs, professeur de médecine clinique et expérimentale de l’université Saarland, estime que le lien entre le taux de cholestérol et les maladies cardio-vasculaires est une "certitude établie" : "C’est l’avis de tous les experts à travers le monde, y compris ceux qui sont les plus réticents à l’égard de l’industrie pharmaceutique".
  6. "Les firmes privées conduisent les essais cliniques pour promouvoir la vente de leurs médicaments" Le Dr Ambramson, médecin généraliste et chercheur à l'université d'Harvard, pointe du doigt les liens entre les experts et les laboratoires pharmaceutiques qui produisent les statines : "85% des essais cliniques, et même 97% des essais les plus importants, sont sponsorisés par les labos privés.
  7. Selon le docteur Laufs, les statines ne présentent pas de dangers et sont le seul moyen disponible actuellement de faire baisser le taux de cholestérol : "Il y a peu d’éléments qui ont été aussi bien étudiés que les traitements aux statines.
  8. Il évoque l'affaire du Docteur Philippe Even, condamné en mars 2014 à un an d'interdiction d'exercer pour avoir tenu des propos imprudents au sujet des statines dans son ouvrage intitulé "Guide des médicaments utiles, inutiles ou dangereux".
  9. C’est incroyable d’aller raconter des choses comme ça." Le docteur Descamps souligne le "modèle très clair" des patients atteints d'hypercholestérolémie familiale, "une maladie qui ne s’exprime que par un taux de cholestérol élevé".
  10. L’Association Belge de l’Hypercholestérolémie Familiale adresse une lettre à présidente d'Arte Également président de l’Association Belge de l’Hypercholestérolémie Familiale et Vice-Président de la Société Belge d’Athérosclérose, le docteur Descamps prévoit d'envoyer une lettre à l’intention de la présidente d’Arte pour s’insurger de la diffusion de ce "reportage irresponsable".
  11. Au contraire, ces médicaments favoriseraient le dépôt de plaques calcifiées dans les artères, alors que cette quantité de calcium est "considérée par certains comme le meilleur prédicteur de risques cardio-vasculaires." De plus, les statines entraîneraient des troubles de la mémoire et des troubles du sommeil : des effets secondaires "complétement sous-estimés aujourd’hui", estime le chercheur.
  12. Une étude menée en 1999 par le docteur de Lorgeril montre que ce régime — une association d’apport en huile d’olive, de colza et d’anti-oxydants naturels comme les fruits et légumes, le vin rouge — a permis une réduction de 50% du taux d’infarctus dans le groupe qui le suivait par rapport au groupe "régime traditionnel".
  13. On sait que des traitements de longue durée aux statines continuent de produire des bénéfices et sont bien supportés." Il juge le point de vue de son interlocuteur "marginal et dangereux" et se satisfait du système actuel, "un équilibre qui fonctionne très bien" entre les "mécanismes de contrôles" et les "incitations économiques" de l’industrie pharmaceutique.
  14. Cristin Kearns, chercheuse en Santé Publique, affirme notamment que l’industrie sucrière a subventionné des recherches, dès les années 1960, pour détourner l’attention du sucre et faire du cholestérol le coupable idéal des maladies cardiaques.
  15. Le chercheur aurait sélectionné 7 pays dont les données valident son point de vue selon lequel les taux de cholestérol et d’infarctus sont en corrélation.
  16. Les statines, des médicaments qui permettent de faire baisser ce taux, sont devenus les médicaments les plus consommés dans le monde.
  17. Les médicaments pour faire baisser le cholestérol jugés inutiles et dangereux "Le dogme s’impose, raconte le documentaire.
  18. La prescription de statines permet une diminution du risque d'accidents : "Toutes les études prouvent que pour chaque diminution de cholestérol LDL (NDLR : le "mauvais" cholestérol) de 40 milligrammes, le risque d’accidents vasculaire diminue de 20%.
  19. Selon lui, le film relèverait de la "théorie du complot": "On a pris des vieux trucs qui créent une espèce de roman, avec une mafia de médecins, de scientifiques et d’industriels tous ligués pour tromper l’humanité… Les gens savent que les médecins ne sont pas des vendus.

samedi 9 juillet 2016

Le Parlement européen souhaite interdire les mentions liées au gain de vigilance ou de concentration sur les canettes de boissons énergisantes

Le Parlement européen souhaite interdire les mentions liées au gain de vigilance ou de concentration sur les canettes de boissons énergisantes.

Les efforts de prévention sur les sodas commencent à payer : les ventes de boissons sucrées diminuent globalement dans le monde. Un secteur continue pourtant de progresser ostensiblement : les boissons énergisantes. Pour freiner cette expansion, le Parlement européen a adopté ce jeudi une résolution visant à interdire la communication des fabricants de boissons à base de caféine à propos d’éventuels effets positifs sur la santé.

En particulier, ce sont les mentions concernant l’aide à la vigilance et à la concentration qui sont visées. En plus des soirées alcoolisées, ces sodas sont utilisés par les adolescents et les jeunes adultes pour « tenir » lors de révisions d’examens par exemple.

« Les statistiques nous montrent que de nombreux jeunes, et même des enfants, consomment énormément de boissons énergétiques », a déclaré la députée danoise Christel Schaldemose, qui a déposé la résolution.


Excitants et sucre en excès

Les conséquences d’une consommation précoce ou trop importante ne sont pas négligeables : troubles du sommeil ou du rythme cardiaque, céphalées ou problèmes de comportement… Les risques liés aux excitants contenus dans ces boissons ne sont pas les seuls. Ils viennent s’ajouter au risque accru d’obésité et de diabète.

« Il ne s’agit pas que de la caféine, a poursuivi l’eurodéputée. Les boissons énergétiques contiennent également beaucoup de sucre. Et nous pensons que ces types de boissons ne devraient pouvoir afficher aucune allégation de santé ».

Une canette de ces boissons peut en effet contenir jusqu’à l’équivalent de 27 morceaux de sucre, soit presque quatre fois plus que dans un cola !

Vers une extension des restrictions
Pour aller plus loin dans les restrictions, les députés ont aussi demandé aux Etats membres de mettre en place des règles sur la commercialisation de produits à teneur riche en caféine, afin de protéger les enfants.

« 68 % des adolescents consomment régulièrement ce type de boissons, et 18% des enfants, rappelle Marc Tarabella, député socialiste belge. Donc, c’est inquiétant ! Je dis ça aussi bien pour la concentration de sucre que pour les excitants qui sont dedans. Et je pense que les effets comportementaux peuvent être graves. On doit éviter ces allégations fallacieuses, qui sont à la limite frauduleuses. »



dimanche 2 novembre 2014

un taux élevé de «mauvais cholestérol» peut causer la maladie de la valve aortique

Un taux élevé de «mauvais cholestérol» peut causer la maladie de la valve aortique, un grave problème cardiaque, selon une étude menée par des chercheurs de l’Institut du Centre universitaire de santé McGill.
 
Les scientifiques ont constaté que la prédisposition génétique à un taux élevé de LDL-C ou «mauvais cholestérol» pouvait être liée à la présence de calcium dans la valve aortique et au rétrécissement de celle-ci.
La maladie de la valve aortique touche plus de cinq millions de personnes en Amérique du Nord et est la cause la plus fréquente de chirurgie de remplacement de celle-ci.

«Beaucoup de gens ont un taux de LDL-C croissant, qui est un facteur de risque majeur pour les crises cardiaques et les accidents vasculaires cérébraux», a expliqué l'auteur principal de l’étude, le Dr George Thanassoulis. «Nos travaux démontrent que ces personnes sont également à risques de développer une maladie de la valve aortique», a-t-il ajouté.

Les chercheurs ont aussi noté qu’une diminution du taux de mauvais cholestérol au début du processus d’évolution de la maladie peut protéger contre le développement d'une maladie de la valve aortique.

Les résultats de ces travaux ont été publiés dans la revue scientifique Journal of the American Medical Association.

mercredi 30 mai 2012

Que ce soit le vin rouge, régénérant flore intestinale, épices, des nourritures qui améliorent la flore intestinale

Bien se nourrir est important. Tout médecin vous le dira ! Que ce soit pour surveiller son poids ou pour bien s'alimenter.


Selon une travail de recherche espagnole publiée dans la revue American Journal of Clinical Nutrition, les polyphénols contenus dans le vin rouge favoriseraient l'activité d'une bactérie bénéfique au système digestif, une zone du corps qui suscite un intérêt croissant chez les médecins à la lumière du développement de troubles comme l'intolérance au gluten ou le syndrome du côlon irrité.

Chez les intervenants masculins ayant participé à la recherche et ayant consommé du vin rouge, les responsables de recherche ont observé une hausse du taux de bactéries intestinales nécessaires au bon fonctionnement du système digestif.

De leur côté, fabricants et patients montrent un grand intérêt pour les produits contribuant à assurer un bon fonctionnement intestinal, comme le démontre la tendance aux produits sans gluten.

De nombreuses travaux de recherche mettent l'accent sur le caractère essentiel du système digestif au bon fonctionnement du corps entier. Dans son livre The Second Brain, le Dr. Michael Gershon affirme ainsi que les intestins sont des organes capable d'envoyer des signaux annonciateurs d'un grand nombre de troubles et de maladies comme Parkinson, l'ostéoporose ou encore l'autisme.

Une découverte canadienne du nom de Best Health propose donc une liste de conseils qui vous aideront à préserver la santé de vos intestins :

- Augmenter la consommation d'agrumes, de légumes-feuilles riches en fibres et de légumes jaunes.

- engloutir plus d'aliments contenant des probiotiques, lesquels contribuent à préserver la bonne santé du côlon : yaourts, choucroute, miso, bananes, ail, asperges ou oignons.

- Épices et herbes -- carvi, cardamome, cannelle, cumin, fenouil, gingembre, menthe et noix de muscade -- peuvent contribuer à l'évacuation des gaz et favoriser le processus de digestion en contribuant au relâchement des muscles de l'estomac.

- Avocat, riz brun, chocolat noir, noix, flocons d'avoine, huile d'olive et graines sont autant d'aliments permettant d'alléger la pression du transit, donc d'éviter les ballonnements pour maintenir un ventre plat.


mardi 17 avril 2012

levé de bouclier de Tumblr et Pinterest contre les messages pro-anorexie

Les sites internet leaders Tumblr et ensuite Pinterest sont en levé de bouclier farouches. Medisport défend quand à lui depuis plus de 10 ans la nécessité de la mise en garde contre les régimes amaigrissants EXCESSIFS.

DOXYS coach diététique en ligne propose des articles de vulgarisation sur les régimes pour maigrir, leurs dangers s'ils sont menés trop loin et prône des solutions douces d'amaigrissement, accompagnéesde suivi progressifs.


Début mars, Tumblr annonçait que sa plate-forme de micro-blogging effacerait dorénavant toute publication faisant la promotion de l'anorexie ou de l'automutilation. perdre du poids oui mais jusqu'à un certaine point seulement.
Depuis, le réseau social de partage d'images Pinterest a suivi son exemple.

L'initiative de Pinterest est destinée à stopper la tendance des personnes souffrantes ("thinspiration" ou "thinspo") qui sévit sur le site.
Celle-ci donne lieu à la publication d'un grand nombre d'images montrant des jeunes filles exhibant des côtes saillantes et un estomac concave, accompagnées de slogans comme "Aucun délice n'est comparable à celui que procure la sensation d'être mince précédées des hashtags #thinspo ou #perfect.

"Leurs efforts pourront peut-être contribuer à limiter l'imagerie trop pro-anorexie -- mais en réalité, le site ne parviendra jamais à éradiquer totalement ces images", écrit The Daily Beast.
De plus, les chaînes YouTube n'auront aucun mal à combler le vide laissé par Tumblr et Pinterest : des milliers de vidéos pro-anorexie existent déjà sur le site.

Selon un article du Daily Mail, l'organisme américain de lutte contre les troubles de l'alimentation (la National Eating Disorders Association, ou NEDA) a collaboré avec Facebook pour repérer les contenus potentiellement dangereux publiés sur ses murs et apprendre aux équipes du site à réagir face à ce problème.

NEDA a également aidé Tumblr à modifier sa politique à cet égard : les recherches comportant des tags litigieux dirigeront désormais l'utilisateur vers un message de santé publique.
Selon les experts de l'image de soi, si ces initiatives vont dans le bon sens, les retraits de publications "thinspo" doivent s'accompagner de la publication de messages présentant des alternatives saines à cette tendance.


Voir une vidéo NEDA : youtube.com/watch?v=EIqCSeyJXRo






samedi 7 avril 2012

La mère indigne qui a mis sa fille de 7 ans au régime pour mincir sort un livre

L'édition du mois d'avril du magazine Vogue publie l'interview de Dara-Lynn Weiss qui raconte le régime amincissant humiliant imposé à sa fille, Bea. A 7 ans, Bea a été jugée "cliniquement obèse" par son pédiatre. Sa mère a donc débuté son combat contre l' un bmi supérieur à 30.

Certains assurent que c'est un régime amincissant qui est proche de la torture.

"Une fois, j'ai privé Bea de dîner après avoir appris que le repas servi à l'école lors de la Journée du Patrimoine français approchait près de 800 calories. Il y avait du brie, du filet mignon, de la baguette et du chocolat. Je lui ai interdit de manger de la pizza quand elle a admis qu'elle avait mangé de la salade de maïs dans la semaine. J'ai mené une guerre contre Starbucks qui ignorait le contenu nutrionnel des chocolats chauds servis aux enfants. Leur tableau de calories indiquait entre 120 et 210 calories. Ma question était: c'est 120 ou 210? Ils n'ont pas su me répondre, j'ai donc attrapé la boisson des mains de ma fille, je l'ai mise à la poubelle et j'ai claqué la porte."

Bea est humiliée régulièrement par le comportement excessif de sa mère. "Il y a eu beaucoup de moments difficiles pendant des fêtes. Bea voulait par exemple manger des biscuits et des gâteaux et j'ai dû m'engager dans un débat public houleux sur la raison qui fait qu'elle ne peut pas engloutir cela."

Ce régime pour perdre du poids très strict a payé: Bea a perdu 16 kilos et a pris deux centimètres au passage. Sa silhouette est clairement affinée. Elle a été récompensée par l'achat de plusieurs nouvelles robes et des extensions de cheveux en plumes. "Seul le temps dira si mon intervention précoce l'a sauvée d'une vie où elle ne cesserait de se préoccuper de son poids", confie sa mère. Effectivement, ça serait pas mal: ce traitement pénible aurait au moins servi à quelque chose.

Il y a quelques jours, on vous racontait le régime pour perdre du poids super strict imposé à Béa, 7 ans, par sa mère, Dana-Lynn Weiss. L'article, publié dans Vogue, avait suscité l'indignation. Pourtant, la mère au comportement excessif vient de se voir proposer un contrat pour la publication d'un livre. Elle a accepté la proposition. Aucun détail n'a encore été donné au sujet de son contenu mais on pourrait imaginer que son régime pour perdre du poids
était humiliant et sa relation avec sa fille soient racontées dans le détail.

De nombreux médecin ou diététiciens et autres psychologues ont profité de la publication de ce papier controversé pour rappeler à quel point il fallait être prudent quand on parle de nourriture avec son enfant. "Expliquer pourquoi certains aliments sont mauvais, parler des calories, de la taille des portions englouties, ça ne devrait pas être un tabou. Mais il y a des façons de faire afin de ne pas humilier ou détruire l'enfant psychologiquement", indiquait la pédiatre diététicienne Louise Goldberg la semaine dernière.

vendredi 16 décembre 2011

Aucune preuves fibrates réduction risque cardiaque chez les patients diabétiques

Les patients diabétiques de Type 2, qui font face à un risque plus élevé de maladies cardiovasculaires, prennent souvent une combinaison de médicaments conçus pour abaisser leur LDL ou "mauvais" cholestérol et triglycérides tout en élevant leurs HDL ou « bon cholestérol », parce que les médecins longtemps pensé que pris dans leur ensemble, les médicaments offrent une protection contre les attaques cardiaques et améliorer la survie.

Mais dans un commentaire dans l'actuelle New England Journal of Medicine, un trio de médecins qui ont servi sur un panneau de la Food and Drug Administration récent qui a évalué l'efficacité des médicaments, que les médicaments couramment prescrits n'ont pas été prouvées réussies à prévenir la crise cardiaque chez les patients atteints de diabète de Type 2 avec le cholestérol élevé.
Les médicaments, appelés fibrates, cherchent à baisser les taux de triglycérides sanguins et augmenter la quantité de cholestérol HDL. Ils sont souvent prescrite pour les patients diabétiques et un module complémentaire aux statines, les médicaments que bas cholestérol LDL. Ventes aux États-Unis pour les trois fibrates maintenant approuvé par la FDA--gemfibrozil (Lopid), fénofibrate (Tricor) et l'acide fénofibrique (Trilipix)--équivaloir à des milliards de dollars annuels.

« Il y a eu peu d'études concernant l'efficacité des résultats cliniques de fibrates, » dit Sanjay Kaul, MD, un auteur de commentaire et directeur du programme de formation à l'Institut de cardiologie de Cedars-Sinai Fellowship cardiologie. « Des milliers et des milliers d'Américains prennent les fibrates chaque jour, mais pour l'instant, il n'y a pas à long terme d'études montrant que les fibrates diminuer les risques cardio-vasculaires ou améliorer la survie chez les patients atteints de diabète qui sont également sur les statines. »

Le commentaire appelle pour de plus amples études. Entre-temps, les auteurs suggèrent que les médecins prescrivent la combinaison de statine-fibrate uniquement pour les patients diabétiques à haut risque d'une crise cardiaque et qu'après qu'un contrôle optimal de cholestérol LDL a été réalisé avec le traitement aux statines.

Référence de journal:
Allison B. Goldfine, Sanjay Kaul, William R. Hiatt. Les Fibrates dans le traitement des dyslipidémies — temps pour une réévaluation. New England Journal of Medicine, 2011. 365 (6): 481 DOI : 10.1056/NEJMp1106688